Mrz 25, 2020
5 Views

Nouvelles attestations, nouvelles consignes : le confinement se durcit

Written by

Conformément aux nouvelles règles de confinement précisées par Édouard Philippe en début de semaine, un nouveau formulaire d’attestation de déplacement a été mis en ligne le 25 mars.Deux motifs de sortie ont été ajoutés : les déplacements pour se rendre à une convocation judiciaire ou administrative et ceux pour participer à des missions d’intérêt général…

Conformément aux nouvelles règles de confinement précisées par Édouard Philippe en début de semaine, un nouveau formulaire d’attestation de déplacement a été mis en ligne le 25 mars.Deux motifs de sortie ont été ajoutés : les déplacements pour se rendre à une convocation judiciaire ou administrative et ceux pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative. Ils s’additionnent aux cinq justifications de sortie initiales, dont deux ont été restreintes.→ EN DIRECT. Coronavirus : prière, témoignages, bilan… Le point sur la pandémie à la mi-journéeDes motifs de sortie précisésLes déplacements pour raison de santé n’autorisent désormais que les consultations et soins qui ne peuvent ni se faire à distance, ni être différés dans le temps. Quant aux sorties brèves, pour promener un chien ou faire de l’exercice physique, elles ne doivent pas excéder une heure, dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile. Les nouvelles attestations, qui peuvent être rédigées sur papier libre, doivent ainsi obligatoirement comprendre l’heure, en plus de la date et du lieu de l’établissement du document, et ce afin de faciliter les contrôles.Des sanctions plus lourdesAprès cinq jours de confinement, le respect des consignes n’est pas optimal : près de 35 000 amendes ont déjà été distribuées. « Nous avons décidé de durcir les sanctions contre ceux qui ne respectaient pas les règles », a d’ailleurs annoncé Édouard Philippe. Les 135 € d’amende actuels – pouvant être majorés à 375 € – passeront à 1 500 € en cas de récidive dans les quinze jours. « Quatre violations » dans les trente jours pourront valoir « 3 700 € d’amende et six mois de prison au maximum », a ajouté le premier ministre.Dans son quatrième avis daté du 23 mars, le Conseil scientifique Covid-19, formé d’experts conseillant Emmanuel Macron et Édouard Philippe, vient de recommander de prolonger le confinement établi en France à « au moins six semaines à compter de sa mise en place », le 17 mars dernier. Soit une préconisation à rester confiné jusqu’au 28 avril au moins.

À découvrir

Occuper les enfants pendant le confinement, notre dossier

Podcasts, coloriages, cuisine… Les titres jeunesse de Bayard et Milan presse vous proposent chaque jour une idée…

lire la suite

Weiter

Article Categories:
News · Politik & Geschichte · Politiks
33034 Besucher online
33031 Gäste, 3 Mitglied(er)
Jederzeit: 33034 um/am 03-30-2020 11:43 am
Meiste Besucher heute: 33034 um/am 11:43 am
Diesen Monat: 33034 um/am 03-30-2020 11:43 am
Dieses Jahr: 33034 um/am 03-30-2020 11:43 am
%d Bloggern gefällt das: