MES AMIS DE LA PHILOSOPHIE DIALECTIQUE: SOCRATES – HEGEL – MARX

Aujourd’hui, je vous propose de nous pencher sur un concept capital du lexique philosophique d’autant plus capital que son origine remonte à l’Antiquité, qu’il a traversé l’histoire des idées jusqu’à l’ère moderne pour être réactivée au 19ème siècle sous l’impulsion d’abord de Hegel, puis de Marx. Ce concept, c’est celui de dialectique. On continue d’ailleurs de recourir régulièrement à cette notion dans de nombreuses analyses de la société occidentale contemporaine. Je pense par exemple à Clouscard et à sa lecture dialectique des rapports de domination capitaliste. L’ennui, c’est que ce terme de dialectique, contrairement à beaucoup d’autres concepts philosophiques, ne relève pas du lexique courant. Il ne fait pas partie de nos habitudes de langage, ce qui lui donne cet aspect technique et abstrait et le rend finalement assez intimidant. Alors, pour appréhender correctement ce concept de dialectique, il peut être utile dans un premier temps et il est toujours utile. D’ailleurs, personnellement, c’est la méthode que je préconise de se référer à l’étymologie du terme.
Si je peux oser cette expression de mauvais goût, je reviens à la dialectique et à ses origines. C’est chez Socrate qu’on trouve le premier exercice de la dialectique. Je dis exercice, au sens où il s’agit d’abord chez lui, d’une pratique. Elle relève, pour ainsi dire de l’action. Socrate a vécu au cinquième siècle avant Jésus-Christ, c’est à dire il y a plus de deux mille cinq cents ans. Je dis surtout cela à l’attention de ceux qui pourraient croire que les idées ne sont apparues sur notre univers qu’au 16e et 17e siècle.

By Heinz Duthel

Download from Itunes

Kommentar verfassen