Beijing partage l’analyse de Thierry Meyssan sur la crise ukrainienne


Les principales ambassades des États membres l’Otan à Kiev ont commencé à rapatrier leurs ressortissants, sauf la France.

Par contre l’ambassade de Chine populaire à Kiev a contacté ses ressortissants par WeChat pour leur expliquer que l’Otan fait monter la tension, mais ne veut pas de guerre avec la Russie. L’ambassade partage l’analyse de Thierry Meyssan selon laquelle toute cette affaire vise à renforcer la pression US non pas contre la Russie, mais contre ses propres membres.





Source link

Author: DieAndereWahrheit

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht.